La maison Minergie

(exemple rénovation, habitation)

Le label Minergie pour la rénovation

Un grand classique

Depuis son lancement en 1998, près de 2500 édifices ont été rénovés selon Minergie. Le label mise sur une bonne isolation de l’enveloppe du bâtiment, un approvisionnement énergétique hautement efficace basé sur les sources d’énergies renouvelables et un renouvellement automatique de l’air.

Qualité et efficacité énergétique

La qualité énergétique du bâtiment est représentée au travers de l’indice Minergie. Cet indice témoigne du volume d’énergie finale nécessaire à l’approvisionnement en énergie d’un bâtiment. Pour les bâti-ments résidentiels rénovés, l’indice Minergie s’élève 90 kWh/m2 par an (énergie finale pondérée). Avec cette approche, la rénovation reste flexible, car il n’y a pas de prescriptions individuelles pour l’enveloppe du bâtiment. Pour atteindre l’indice Minergie, une enveloppe du bâtiment de qualité, un rendement élevé en matière de production de chaleur ainsi qu’une ventilation contrôlée sont néces-saires. L’indice Minergie est plus strict que les exigences légales en ce qui concerne les besoins de chaleur et pose de nouveaux jalons dans le domaine des besoins en électricité et l’autoproduction électrique (photovoltaïque) reste facultative.

Un simple concept d’étanchéité à l’air suffit à garantir le respect des exigences en termes d’étanchéité à l’air de l’enveloppe du bâtiment. La mise en place d’objectifs simples de monitoring pour les grands bâtiments dont la SRE est supérieure à 2000 m2 permet d’optimiser l’exploitation des installations techniques du bâtiment. Pour la rénovation des bâtiments dont la SRE est supérieure à 2000m2 et les interventions techniques sont significatives, un système de monitoring simple doit être mis en place.  

Le label Minergie pour la rénovation peut être combiné avec les produits complémentaires ECO et SQM Exploitation.

Pour plus d’informations sur le label Minergie pour la rénovation, consultez la rubrique Certifier et le règlement des labels.