En quoi diffèrent les matériaux d'isolation utilisés?

Chaque matériau d'isolation possède des caractéristiques spécifiques qui se répercutent sur l'épaisseur optimale de l'isolation. La quantité d'énergie nécessaire à la fabrication et à l'élimination des matériaux d'isolation et de chaque sous-construction (tampons, lattes, vis, plaques) joue par ailleurs un rôle au niveau du bilan écologique. La durée de vie de l'isolation (entre 30 et 50 ans en principe) constitue également un facteur essentiel.

Laine de verre
Ce matériau présente un bon pouvoir isolant, mais si on le compare à d'autres matériaux, il s'agit d'un élément lourd qui présente un fort impact écologique sur le plan de sa fabrication et de son élimination (consommation d'énergies et de ressources d'origine fossile, impact carbone élevé).

Laine de pierre
Il s'agit d'un matériau naturel présentant un bon pouvoir isolant. La part « d'énergie grise » utilisée est plus basse que pour la laine de verre. La laine de pierre est toutefois un matériau très lourd qui présente un impact écologique plutôt élevé sur le plan de sa fabrication et de son élimination.

Polystyrène (EPS)
Le polystyrène présente un fort impact sur l'environnement en ce qui concerne sa fabrication et son élimination (au niveau des émissions de gaz à effet de serre notamment), mais il dispose d'un excellent pouvoir isolant même en faible quantité.

Polyuréthane (PUR/PIR)
Le polyuréthane est une mousse synthétique considérée comme un isolant haute performance en raison de sa faible conductivité thermique. La fabrication de ce matériau isolant nuit considérablement à l'environnement.

Cellulose
Il s'agit de l'un des matériaux les plus écologiques; son impact sur l'environnement est très faible, tant sur le plan de sa fabrication que sur le plan de son élimination. De plus, il est relativement léger. Si on le compare à d'autres matériaux isolants, son pouvoir d'isolation est toutefois plutôt faible, ce qui se répercute sur l'épaisseur de l'isolation.