Un air ambiant sain

Vos avantages

  • Garantie d’un air sain grâce aux exigences de renouvellement d'air définies par Minergie et à la reconnaissance de tous les systèmes de ventilation conformes aux normes.
  • Élimination des polluants à l'intérieur de l’habitation, apport d'air frais suffisant et efficacité énergétique accrue pendant la période de chauffage.
  • Choix de différents concepts de ventilation en fonction du type de construction (neuf ou rénovation, immeuble résidentiel, école ou administration, etc.)

Toujours plus important

Sous nos latitudes, nous passons plus des trois quarts de notre temps à l’intérieur des bâtiments. Nous avons besoin d'une bonne aération pour nous y sentir à l'aise. Parce que les immeubles d'aujourd'hui sont en grande partie étanches à l'air, les constructions Minergie doivent assurer un renouvellement systématique de l’air, pour éviter que les odeurs, le CO2ou l'humidité ne s'accumulent rapidement dans l'air ambiant. Cela peut nuire à la santé, réduire le confort et représenter des risques pour la physique de construction. La ventilation assure ainsi bien-être, sécurité et protection contre le bruit, l’ouverture de fenêtres n’étant pas obligatoire pour la ventilation. La récupération de la chaleur de l'air évacué permet également d'économiser de l'énergie, en particulier pendant la saison de chauffage. Qu'il s'agisse d'une nouvelle construction ou d'une rénovation, il existe des systèmes de ventilation sophistiqués pour chaque cas.

Mais, bien évidemment, vous pouvez toujours ouvrir les fenêtres comme vous le souhaitez.

Diversité des systèmes de ventilation

Les principes de renouvellement d'air exigés par Minergie peuvent être réalisés à l’aide de différents systèmes de ventilation. L’aération douce, les systèmes d'évacuation d'air et la ventilation individuelle des locaux ont fait leurs preuves et sont largement répandus. D'autres systèmes qui répondent aux exigences Minergie sont également autorisés. 

Les différents systèmes de ventilation présentent des forces et des faiblesses différentes en fonction de leur concept technique. 

  • L’aération douce classique offre des avantages de confort et d'efficacité énergétique. Elle peut être combinée à un récupérateur de chaleur et offrir une bonne protection contre les bruits extérieurs. Le principe de la cascade a fait ses preuves, notamment parce qu'il permet de réduire les volumes d'air. L’aération douce nécessitant des conduits séparés pour l'air repris et l'air fourni, elle est particulièrement adaptée aux nouvelles constructions ou aux rénovations pour lesquelles des modifications stucturelles intérieures sont prévues.  
  • Pour des rénovations qui se limitent à l'enveloppe du bâtiment, l’aération par pièce et l’installation d’air repris sont potentiellement plus avantageux. De nouvelles études s'interrogent toutefois sur le fait de savoir si l'exploitation de ces systèmes est également moins coûteuse (cf. étude HSLU Abluftanlagen und Einzelraumlüftung, 2018). Dans le cas des installations d’air repris, une attention particulière doit également être accordée à l’étanchéité.
  • Depuis 2019, Minergie autorise la ventilation générale dans les rénovations. Dans ce cas, l'air fourni est distribué par les portes ouvertes au lieu de ventilateurs. Ce système est beaucoup plus simple et moins cher et offre un plus grand confort que les installations d’air repris grâce au préchauffage de l'air pulsé, mais avec une restriction par rapport à l’aération douce si les portes sont fermées.
  • Les ventilations mixtes sont une alternative pour les nouvelles constructions et les rénovations. Dans ce système, l'air est conduit dans les pièces individuelles avec des déverseurs actifs, soit des petits ventilateurs.

Les systèmes peuvent également être combinés dans certains cas si cela s'avère pertinent et nécessaire.

Il est important de décider, dès le début du projet de construction, quel système d’aération sera utilisé afin que les besoins spécifiques soient pris en compte de manière optimale dans la planification. Les facteurs importants sont : possibilité d’un système de récupération de chaleur, récupération de l'humidité pendant la période de chauffage (pour éviter l'air sec), protection contre le bruit et option pour un rafraichissement nocturne.

L’illustration ci-dessous est un exemple de système d’aération douce et montre les points importants qui doivent être pris en compte lors de la planification et de l'exécution.

Garantie d’un air sain grâce à des exigences claires

Minergie exige un renouvellement d'air contrôlé pour toutes les catégories de bâtiments, mais ne spécifie pas de système. L’aération non contrôlée (manuelle) par les fenêtres n'est pas suffisante pour les standards Minergie (exception : en cas de rénovation, la ventilation n'est recommandée que pour certaines catégories de bâtiments).

Pour répondre aux exigences Minergie, les équipements et systèmes de ventilation et de climatisation doivent toujours être planifiés et mis en œuvre conformément aux normes en vigueur (norme SIA 382/1:2014 et code de pratique SIA 2023). 

Dans le cas de bâtiments plus petits et plus simples, la ventilation peut être justifiée directement à l'aide du justificatif Minergie. Pour les bâtiments plus grands et plus complexes, des outils sont disponibles pour calculer la puissance nécessaire à la ventilation. De plus, un schéma de la ventilation et le type de système choisi doivent être soumis dans chaque cas.