Service de secours SALVA

Le nouveau centre des services de secours tessinois est certifié Minergie-A.

Samuele Imperatori, Ecocontrol

Le monitoring permet au gestionnaire du bâtiment de maîtriser les flux énergétiques du bâtiment, d'optimiser la consommation et de détecter les dysfonctionnements à temps.

Samuele Imperatori, Ecocontrol

Gabriele Duca, SALVA Locarno

Le plan initial consistait à dimensionner le système photovoltaïque pour qu'il réponde aux exigences minimales de Minergie-A. Aujourd'hui, la totalité du toit est utilisée pour la production d'électricité, ce qui maximise la consommation propre.

Gabriele Duca, SALVA Locarno

Le projet en bref

Le nouveau centre du service d'ambulances, qui couvre une surface d'environ 1000 m2, est réparti sur deux étages : au niveau de la rue, le garage pour les ambulances, les zones de réparation et de nettoyage des véhicules et, à l'étage inférieur, des bureaux modernes et le centre de commande des interventions. L’immeuble est le premier bâtiment administratif à répondre au label Minergie-A dans le canton du Tessin.

Grâce à la fusion des services de Locarno et d'Ascona en 2005, le nombre d’interventions a considérablement augmenté (+ 70 %). Les effectifs ont aussi pratiquement doublé en quelques années, entraînant des difficultés au niveau des salles, des bureaux et des vestiaires disponibles pour le personnel des secours. La logistique du garage, des salles de recyclage et de stockage des matériaux a également nécessité plus d'espace.

Le projet, réalisé par le Studio Vacchini architetti de Locarno, est le résultat d'un concours d'architecture lancé en 2011. La décision courageuse de proposer les espaces administratifs et de services à un niveau inférieur a été particulièrement précieuse. Cette solution a permis de créer un lien avec la zone verte environnante, à laquelle les secouristes ont accès. La fonction principale du bâtiment est clairement mise en évidence au niveau de la rue, ce qui renforce le rôle de service public.

Questions au planificateur

  1. Quels sont, selon vous, les avantages du label Minergie-A ?
    Le plus grand avantage du label Minergie-A est que le bâtiment produit annuellement plus d'énergie qu'il n'en consomme. En plus de sa haute efficacité et de son grand confort, le bâtiment offre également une excellente indépendance énergétique.
  2. Quelles ont été les difficultés rencontrées pour obtenir le label Minergie-A ?
    Un système de ventilation douce a été prévu dès le début de la planification du bâtiment. L'isolation thermique de l'enveloppe du bâtiment n'a dû être que légèrement augmentée par rapport aux exigences légales. Les changements les plus importants par rapport à un bâtiment construit selon les normes légales en vigueur ont été la mise en place d'une installation photovoltaïque et d'un système de monitoring du flux énergétique. Une mesure de l'étanchéité à l'air a, en outre, été effectuée à la fin de la phase de construction.
  3. Comment avez-vous résolu ces difficultés?
    Une puissance minimale de 40,6 kWc a été initialement calculée pour l'installation photovoltaïque, ce qui était nécessaire pour répondre aux exigences Minergie-A. Cette installation ne couvrait qu'une partie du toit. Pendant les travaux, le maître d’ouvrage a décidé d'étendre le système et d'équiper l'ensemble du toit de panneaux photovoltaïques. La puissance installée a ainsi atteint 71,4 kWc, soit près du double de la capacité. Grâce à cette installation, il est désormais possible de couvrir une grande partie de la consommation énergétique du bâtiment avec sa propre électricité. Un système de monitoring a également été mis en place pour informer les résidents du bâtiment de la production énergétique de l’installation photovoltaïque et de la consommation électrique du bâtiment. Le monitoring permet également au gestionnaire du bâtiment de maîtriser les flux énergétiques du bâtiment, d'optimiser la consommation et de détecter à temps les dysfonctionnements.
  4. Les ambulances sont-elles alimentées par l'électricité solaire produite par l’installation photovoltaïque de l'entreprise ? Si ce n'est pas le cas, cela serait-il envisageable à l'avenir ?
    Les ambulances ont à leur bord des équipements qui doivent toujours être alimentés, ainsi que des batteries de service qui doivent toujours être chargées. Lorsque les ambulances sont garées dans le garage, elles sont donc toujours connectées au réseau électrique. Si l'électricité provient de l’installation photovoltaïque, les ambulances utilisent l'énergie solaire pour leur propre consommation.
    Actuellement, toutes les ambulances et les véhicules paramédicaux fonctionnent avec des moteurs à essence classiques. Toutefois, il n'est pas exclu qu'ils soient remplacés par des véhicules à moteur électrique dans un avenir assez proche, en fonction du développement de la technologie des voitures électriques dans les années à venir. Il est certain qu'un passage à l'utilisation d'ambulances électriques entraînerait une utilisation encore plus importante de l’installation photovoltaïque et une amélioration notable de l'empreinte carbone du service d'ambulances SALVA.

Que dit le maître d’ouvrage ?

Le nouveau bâtiment présente un record intéressant pour SALVA : il s'agit du premier bâtiment administratif certifié Minergie-A au Tessin.

Le comité, soucieux de la protection de l'environnement et de l'utilisation prudente des ressources, a décidé de concevoir et de certifier le nouveau bâtiment selon le label Minergie le plus exigeant. Une attention particulière a été portée sur le choix du système de chauffage et de rafraîchissement, alimenté par une pompe à chaleur approvisionnée par les eaux souterraines, sur celui du système de monitoring, sur l'isolation thermique du bâtiment et sur le bien-être du personnel travaillant à l'intérieur des locaux 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7.

Afin d'atteindre cet objectif ambitieux, une installation photovoltaïque de 71,4 kWc a été construite sur l'ensemble de la surface du toit, garantissant une puissance bien supérieure aux valeurs minimales requises. En 2019, elle a produit environ 79 000 kWh, dont 78 % ont été utilisés pour couvrir nos besoins internes.

En réalisant ce projet Minergie-A, nous avons également pu bénéficier d'importantes incitations financières, tant au niveau cantonal que fédéral. Les investissements supplémentaires pourraient ainsi être considérablement réduits.

Le bâtiment en un coup d'œil

Années de construction

2016 - 2018

SRE

1'014 m2

Production propre d'électricité

Sur le toit avec des panneaux photovoltaïques à haut rendement 71,4 kWh

Chauffage

Pompe à chaleur avec eau souterraine

Isolation

Enveloppe Minergie-A

Certificat

TI-100-A

Galerie d'images