Minergie News 2020 I La fin du mazout ! Des rénovations Minergie également exemptes d'énergies fossiles

À partir de 2020, les projets de rénovation Minergie seront également exempts d’énergies fossiles : le recours au gaz et au mazout ne sera plus admissible. Les modèles de rénovation Minergie seront par conséquent également adaptés. En matière de monitoring, la mesure de consommation d'électricité des ménages sera facilitée et un nouveau module Minergie « Monitoring » sera lancé en 2020.

Entretien avec Olivier Meile

  1. Olivier Meile, nous parlons aujourd’hui des nouveautés de Minergie pour l'année 2020, y aura-t-il beaucoup de changement ? 

    En matière d’évolution de nos standards, nous sommes toujours confrontés aux mêmes défis. Nous voulons conserver un positionnement de pionnier, tout en nous assurant que nos exigences sont effectivement réalisables en pratique et s’inscrivent dans évolution stable et constante.

    Concrètement nous apportons des adaptations de nos standards et des nouveautés sur le sujet des énergies fossiles, du monitoring et de l’optimisation de l’exploitation.

    Comme d'habitude, les nouvelles exigences entrent en vigueur avec un délai de transition de 12 mois qui permet au marché de planifier sereinement les nouveaux projets de Minergie et d’intégrer et de s’approprier ces évolutions.
  2. Quelle est donc cette nouveauté au sujet des énergies fossiles ?

    Déjà depuis 2017, les énergies fossiles ont disparu des nouveaux bâtiments Minergie, à l'exception de la couverture des besoins de pointe, du CCF et de part de combustibles fossiles dans le CAD.

    Pour les projets de rénovation Minergie, les énergies fossiles étaient encore admissibles. Elles représentent encore 15 % des demandes de certification pour des projets de rénovation Minergie qui devront passer aux énergies renouvelables.

    Mais on sait que dans le cadre de l'accord international sur le climat, la Suisse s'est engagée à réduire les émissions de CO2 à zéro d'ici 2050, avec des objectifs intermédiaires ambitieux qui seront probablement aussi reflétés dans la nouvelle loi sur le CO2. Ce n’est donc plus pertinent, que ce soit économiquement ou écologiquement d'installer de nouveaux systèmes de chauffages fossiles en 2020 – même dans des bâtiments existants. C’est pourquoi les énergies fossiles disparaissent désormais totalement de Minergie – également pour des projets de rénovation.
  3. Vous avez également mentionné des évolutions en matière de monitoring. De quelle nature sont-elles ?

    Nos exigences en matière de monitoring existent depuis 2017, avec un allègement pour les bâtiments Minergie A de moins de 2 000 m2 apporté début 2019.

    D'une manière générale, nos exigences ont fait leurs preuves en termes d’utilité et les coûts des installations de monitoring ne cessent de baisser. Nous avons toutefois constaté que la mesure de la consommation d'électricité par unité d'utilisation s'avère difficile. Qu'elles soient louées ou détenues par des copropriétés, la mesure et l'évaluation de ces données énergétiques sont difficiles pour des raisons de protection des données. En plus, nous constatons que la plus-value de ces données pour l'évaluation de la qualité énergétique du bâtiment est faible et que la sensibilisation des utilisateurs individuels peut être réalisée plus facilement par d'autres moyens. C’est pourquoi nous allégeons nos exigences de monitoring en supprimant la nécessité de mesurer les consommations d'électricité par appartement.
  4. Vous prévoyez encore une autre nouveauté en matière monitoring ?

    En effet, 2020 devrait même voir la naissance d’un module Minergie dédié au Monitoring que nous avons développé conjointement avec l'industrie. Ce module contribuera à rendre le monitoring plus accessible que ce soit en termes de coûts ou d’équipements à mettre en œuvre.
  5. Finalement vous avez encore mentionné des changements en matière d’optimisation de l’exploitation – quels sont-ils ?

    C’est effectivement la troisième et dernière grande nouvelle : nous introduisons, avec l’association energo, un nouveau produit qui s’appellera PERFORMANCE. Depuis 2017, nous proposons déjà SQM Exploitation. Le produit convient parfaitement à l'optimisation de petits bâtiments résidentiels simples en terme d'énergie et d'exploitation. L'association energo, quant à elle, aide ses clients à réduire optimiser l’exploitation de leurs installations techniques et à réduire leurs coûts de fonctionnement. Les produits energo s'adressent d’abord aux bâtiments ayant des consommations énergétiques élevées. Le nouveau produit commun PERFORMANCE vise à assurer le confort et l'efficacité énergétique de bâtiments Minergie pendant la phase d'exploitation. Il comprend l'optimisation de l'exploitation par des professionnels du domaine et s'adresse en premier lieu aux propriétaires et exploitants de grands immeubles d'habitation ainsi que d'écoles et de bâtiments administratifs Minergie.